Re: purel et autres antiseptiques sans eau

Accueil Forums Forum de discussions purel et autres antiseptiques sans eau Re: purel et autres antiseptiques sans eau

#4096
Anonyme
Inactif

Bonjour Madame Landry,

Loin de moi l’idée voulant reprocher à ce groupe à risque d’utiliser LA mesure de prévention la plus efficace… Je voulais juste vérifier s’il n’y avait pas d’abus dans le choix de la méthode de l’hygiène des mains (une surutilisation des rince-mains par rapport au lavage des mains simple avec eau et savon). L’interrogation était plus à l’effet à long terme (s’il en est un sur la peau des enfants…) de cette surutilisation quand le lavabo était à la disposition de tous…

J’ai lu avec attention les pages portant sur le lavage des mains dans le guide d’intervention pour la PCI dans les CPE:

– Quand doit-on se laver les mains? s’adresse beaucoup à l’adulte qui travaille en service de garde;

– Avec quoi se lave-t-on les mains? Le premier moyen = « pour se laver les mains, on utilise de l’eau tiède et du savon liquide placé dans un distributeur » et plus loin il est écrit: « En l’absence de l’eau et du savon, un rince-mains alcoolisé peut être utilisé »;

– Il est aussi clairement exprimé au sujet des solutions à base d’alcool avec émollient contre l’assèchement de la peau : « Ils sont donc une excellente solution de remplacement au lavage à l’eau et au savon, LORSQUE LES LAVABOS NE SONT PAS DISPONIBLES »;

– La méthode du lavage des mains proprement dite est illustrée avec des pictos « enfants », mais s’applique pour tous (adultes et enfants);

– Comment laver les mains d’un Bébé? = débarbouillette eau et savon;

– Doit-on utiliser une lotion à mains? s’adresse davantage aux adultes des services de garde;

– … et finalement dans la section « Comment se laver les mains sans eau », on indique à nouveau: « L’utilisation des rince-mains à base d’alcool NE DEVRAIT PAS REMPLACER LE LAVAGE DES MAINS À L’EAU ET AU SAVON, qui demeure LA principale méthode d’hygiène des mains ».

Mon intention vous étant précisée, je vous remercie de m’avoir pister ce document de référence que j’avais omis de consulter. Souhaitant que son application dans les services de garde lui soit conforme, vous me voyez rassurée par le contenu de ce guide d’intervention en prévention des infections.

Au plaisir,
Johane Beauchemin