Avis du CINQ: Utilisation des filtres respiratoires en anesthésie

Accueil Forums Forum de discussions Avis du CINQ: Utilisation des filtres respiratoires en anesthésie

  • Ce sujet contient 8 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 11 années.
9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #2686
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,
    La lecture du document suscite certaines interrogations puisqu’il appert que la pratique de notre CSSS soit inadéquate depuis plusieurs années. Actuellement, les inhalothérapeutes en charge de l’anesthésie nous mentionnent que les circuits font l’objet d’un remplacement quotidiennement plutôt qu’entre chaque client. Seul le filtre situé à l’extrémité proximale du client est changé entre les cas….
    Les données scientifiques du CINQ me laissent perplexes…les pratiques dans vos CH sont-elles comparables à nous?
    Merci de votre suivi
    Edith

    #3820
    Anonyme
    Invité

    Bonjour Édith,

    À la réception de ce document, j’ai fait des vérifications tant pour les respirateurs à l’étage que pour ceux au bloc opératoire.

    À l’étage, nous avons 2 types de respirateurs, soit avec humidité et l’autre avec nez artificiel. Dans le premier cas, il n’y a pas de filtre côté patient mais le circuit est changé entre chaque patient puisqu’il est disposable. Le filtre côté machine est changé chaque semaine. Dans le second cas, le circuit est aussi disposable et changé entre chaque patient tandis que le filtre(nez) est changé toutes les 24 heures.

    Au bloc opératoire, le circuit et le filtre sont disposables donc changés entre chaque patient. De plus, il y a 2 filtres à la machine (à l’inspi et à l’expi) qui sont changés tous les jours. Les ballons aussi sont disposables.

    Le tout a été changé, il y a de cela quelques années afin de faciliter la gestion du matériel et de prévenir la contamination du matériel et la transmission des infections aux patients.

    Après analyse, notre pratique respecte les recommandations du CINQ.

    #3280
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,

    Notre pratique est la même que la vôtre soit le changement de circuit une fois par jour et le changement de filtre entre chaque usager. Suite à la lecture de cet avis, nous étions également perplexe, car nous sommes conscients que ces interrogations renvoient à la sécurité des usagers, mais c’est également un choix économique pour notre établissement (un circuit coûte environ 5$ contre 1$ pour un filtre). Ainsi, suite à cet avis, nous avons contacté Lucie Boudreau à l’INSPQ et elle me réitère l’importance de changer de circuit entre chaque usager malgré le changement de filtre. Ainsi, nous avons soumis cet avis à l’anesthésiste en chef en lui spécifiant que l’ASA, entre autre, recommande également d’utiliser du matériel respiratoire stérile pour chaque usager. Ainsi, le dossier reste à suivre…

    #7061
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    je suis dans la même position que toi, nous changeons seulement les filtres entre chaque usager. Nous avons fait le calcul et le changement du circuit complet entre chaque usager coûte entre 23 et 31$ selon la table d’anesthésie… donc un surplus de 200 000$ par an.
    J’ai une rencontre avec l’infirmière-chef et le chirurgien afin de revoir leur pratique et regarder quelle avenue nous prendrons.
    Natasha Parisien
    CSSS Saint-Jérôme

    #5735
    Anonyme
    Invité

    Salut Dans notre centre nous respectons les recommandations sauf à la page 8 au dernier point soit le filtre sur le bras expiratoire près de l’appareil.

    #5046
    Dubé Lilliane
    Participant

    Bonjour Edith

    Suite à la réception du document,j’ai transmis une copie au responsable du service d’anesthésie qui l’a étudié avec son équipe.
    Les conclusions sont que notre centre est conforme aux recommendations du CINQ.
    Nous avons deux types de respirateurs, bloc opératoire et soins intensifs. Au bloc opératoire le circuit et le filtre sont disposables et changés entre chaque patient. Au soins intensifs le circuit est réutilisable, le circuit et les filtres sont changés entre chaque patient.

    Liliane Dubé
    CSSS de Kamouraska

    #1884
    Anonyme
    Invité

    Bonjour vous toutes,
    Nous nous questionnons sur cette pratique depuis un certains temps. Actuellement, notre procédure est à toute fin pratique, identique à la votre.

    On s’en reparle
    Chantal Jolicoeur

    #5366
    Anonyme
    Invité

    Bonjour.
    Après vérification avec les inhalothérapeutes, nous sommes conformes avec les recommandations du CINQ.
    Merci.

    #7791
    Anonyme
    Invité

    Nous avons examiné cette question en 2002, suite à une demande d’un anesthésiste. Il avait lu un article dans une revue (Canadian Journal of Anesthesiology). L’article intitulé, «Devrions-nous utiliser des filtres respiratoires en asesthésie?», dénonçait la conservation du même circuit anesthésique pour la journée. Une enquête des pratiques dans d’autres centres a été faite. Dans le temps, la majorité des centres affiliés avec McGill ne rétuilisaient pas les circuits et les lignes directrices du CDC faisaient les mêmes recommandations. Les recommandations de l’AMMIQ nous ont aidé aussi: «étant donné le manque d’études cliniques et l’absence de données sur l’efficacité des filtres antibactériens sur les virus et les mycobactéries, le comité ne peut recommander l’utilisation de filtres antibactériens entre le TET et le circuit respiratoire des patients subissant une anesthésis dans le but de réutiliser le même circuit repsiratoire chez un autre patient.» Une étude des coûts a été faite (nombre de cas intubés par jour au bloc.) Finalement, le comité de prévention des infections a fait la recommandation de changer le filtre et le circuit anesthéqique entre chaque cas (changement effectué en 2003)

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.