carte porteur SARM

Accueil Forums Forum de discussions carte porteur SARM

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #8244
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,
    Selon les nouvelles lignes directrices, il est recommandé de remettre une carte d,identification aux porteur SARM. Je me questionne! Utilisez-vous ce procédé? Si oui, est-il efficace?
    J’attends de vos nouvelles.
    Sylvie Latreille

    #5321
    Anonyme
    Invité

    Salut Sylvie,

    moi, je n’utilise pas ce système de carte d’identification et je ne crois pas le faire car je trouves que cela fait une carte de plus pour l’usager et ensuite s’il devient négatif, on devra s’assurer que la carte est modifiée. Si d’autres l’utilisent et que cela s’avère un outil intéressant, peut-être que je réviserai ma position à ce moment-là.

    À la prochaine,
    Louise Champagne

    #4549
    Anonyme
    Invité

    Bonjour, ici au CSSS de Rimouski-Neigette nous utilisons ce système de carte d’identification de l’état de porteur. Il s’agit d’une petite carte orange où l’on inscrit le nom du client, la date et le site du prélèvement positif ainsi que de quelle bactérie multirésistante il s’agit. Le nom et le numéro de téléphone du service de microbiologie y sont également inscrit. Nous n’avons pas vérifié à quel point et de quelle manière elle est utilisée par les clients, mais elle est bien acceptée.

    #3187
    Anonyme
    Invité

    Bonjour, au CSSS du Nord de Lanaudière, nous en sommes aux balbutiements de ce processus de carte SARM. Notre carte est faite sur un papier auto-collant, il est donc suggéré au patient de coller la carte derrière celle de l’hôpital, mais l’usager qui le désire peut l’utiliser comme une simple carte et la présenter. ( on a utilisé le même genre d’info que dans les lignes directrices SARM)

    Nos discussions sont plus complexes sur la façon de remettre la carte le plus uniformément possible aux usager, sans dédoubler, etc…Ce que l’on va expériementer, c’est de la remettre aux nouveaux cas directement et ceux qui sont hospitalisé l’auront à leur congé. On va voir comment ça fonctionne et la réception du processus.

    Nous sommes évidemment très intéressé à connaître vos procédés!

    Bonne journée
    Geneviève Landry
    CSSS du Nord de Lanaudière

    #1827
    Anonyme
    Invité

    Bonjour, en Estrie nous avons choisi d’utiliser un «Avis de porteur d’agent infectieux», surlequel l’agent infectieux est "coché" (SARM-ERV-CD ou autre) mais le nom de la personne n’apparait pas ; on demande à l’usager d’aviser tout professionnel qu’il consulte de cette situation. Cela fait partie de notre protocole régional de transmission de l’information en regard de la prév. des inf. et cela s’ajoute à l’information que les professionnels se transmettent aussi. De cette façon, la personne ne transporte pas une information médicale avec son nom, et ne risque pas que d’autres soient informés si elle perd l’information (ex carte).
    Quand à l’efficacité, cela reste à voir parce que cela dépend de la fidélité des professionnels à remettre l’avis et de la collaboration de l’usager.
    Clothilde Gingras CSSSMemphrémagog

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.