cohorte

Accueil Forums Forum de discussions cohorte

  • Ce sujet contient 5 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 12 années et 8 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #3740
    Anonyme
    Invité

    Bonjour!

    J’aimerais savoir vos procédures lorsque vous devez cohorter des patients atteint de c-difficile. Est-ce que vous prenez le risque de cohorter un patient en fin de traitement avec un autre en début de traitement?

    merci
    Isabelle Pépin

    #3791
    Anonyme
    Inactif

    Non ! Nous cohortons si nous n’avons pas d’autre alternative, 2 cas de C difficille dont la DACD est à peu près à la même place. C’est à dire, 2 au début du tx ou 2 à la fin du tx, ou 2 dont les selles liquides sont persistantes. On doit évaluer les selles des usagers. Bonne journée!

    #1224
    Anonyme
    Invité

    Pour notre part, nous n’avons pas de cohorte c-difficile. Nous avons la chance d’avoir des chambres privées pour la durée de l’hospitalisation. Dans une situation exceptionnelle, il serait possible de faire une cohorte mais il faudrait augmenter la fréquence du nettoyage et de la désinfection des surfaces high touch et de la toilette dans cette chambre. De plus, j’éviterais de cohorter les patients que vous avez cités en exemple.

    #5774
    Anonyme
    Invité

    Nous avons justement discuté de cette question la semaine dernière !

    Pour notre part, nous privilégions l’hébergement de ces patients en chambre privée, la cohorte serait une solution de dernier recours dans le contexte où nous n’aurions plus de chambres privées de disponibles.

    Nous serions mal à l’aise de cohorter des patients n’étant pas au même stade de la maladie.

    Nous avons fait quelques recherches dans la littérature et nous n’avons pas trouvé de données en ce qui concerne les critères d’inclusion et d’exclusion, outre le fait que le patient doit avoir un diagnostic de DACD confirmé par labo.

    Les documents que nous avons consulté recommandent tous de privilégier l’hébergement en chambre privée. Également, s’il y avait ouverture d’une cohorte, ils recommandent le recours à du personnel dédié.

    #5705
    Anonyme
    Invité

    Comme nous avons très peu de chambre privée nous jumelons les patients mais en isolement individuel. C’est à dire que l’on demande au personnel de changer de jaquette et de gants entre chaque patient. De se laver les mains. D’utiliser du matériel dédié. Aucun partage de toilette.

    #3741
    Anonyme
    Invité

    merci beaucoup pour vos réponses!!!c’est un peu ce que nous croyions nous aussi mais nous avions une problématique particulière sur un département.

    En effet , la littérature ne spécifie rien sur le type de clientèle à cohorter.

    merci

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.