exposition accidentelle(sondage)

Accueil Forums Forum de discussions exposition accidentelle(sondage)

  • Ce sujet contient 9 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 15 années et 5 mois.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #1963
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,

    J’aurais besoin de votre collaboration au sujet des expositions accidentelles au sang et aux liquides biologiques.
    dans votre établissement qui est responsable de suivre les employés?
    Est ce que le service de santé a pour mandat de prendre en charge ses employés?

    Merci beaucoup
    Chantal

    #7227
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,

    Au CHU Ste-Justine le bureau de santé assure le suivi de l’employé. Nous avons un protocole qui a été conçu de concert avec la prévention et le bureau de santé.

    #2828
    Anonyme
    Invité

    Nous au CH Lachine c’est comme à Ste Justine, nous avons un protocole établit et le bureau de santé fait le suivi des employés. De plus, sur chaque unité des pochettes ont été montées afin d’assurer un suivi rapide contenant tous les documents indiquant quoi faire. Des mises à jour des pochettes sont faites par le bureau de santé.

    #8241
    Anonyme
    Invité

    Nous avons hérité, il y a quelques années de ce dossier qui est, selon nous, la responsabilité du bureau de santé. Cette surveillance nécessite beaucoup de temps. Nous espérons arriver à retransferrer ce dossier. Nous n’avons pas aimé être au courant de la situation médicale personnelle de certains collègues de travail!

    #1818
    Anonyme
    Invité

    Le comité de prévention des infections a élaboré un protocole d’intervention (avec trousse pour marche à suivre et documents)en collaboration avec le bureau de santé. La 1ere étape de prise en charge est faite par le chef de service ou son remplaçant: validation de l’exposition significative et évaluation du risque en lien avec la personne source et l’état immunitaire si connu, prélèvement sanguins( anonymat si souhaité).
    2e étape: référence à l’urgence si pertinent; évaluation médicale et décision de traiter au besoin.
    3e étape: suivi par le bureau de santé: suivi des rapports d elabo de personne-source et personnel, soutien pour obtention d emédication au besoin; counseling; suivi labo évolutif si pertinent.

    Clothilde Gingras, CSSS memphrémagog

    #2239
    Anonyme
    Invité

    Les expositions accidentelles appartiennent au bureau de santé. Chacune des unités de l’hôpital a la procédure à suivre. Les prélèvements sanguins nécessaires sont faits à l’hôpital même. Ceci étant dit, la pousuite du suivi est faite par le CHUM, nous avons une entente avec ces derniers.

    #6732
    Anonyme
    Invité

    Voici ce qui se fait à l’hôpital Louis-H.Lafontaine.
    La politique «exposition accidentelle au sang et aux liquides biologiques» a été faite conjointement avec le comité de prévention des infections (DSP) et le service de santé sécurité du travail.
    Chaque département ou service détient une enveloppe avec tous les renseignements utiles suite à une exposition.
    Les mesures immédiates recommandées sont les premiers soins, collecte de données du patient source. Le travailleur se dirige dans les 2 heures et directement à l’urgence du CHUM St-LUC, où il sera pris en charge par l’équipe de la clinique PPE (Post Prophylaxie Exposition) immédiatement et pour la durée du suivi.
    Par la suite le travailleur devra se diriger au Service de santé afin de produire une déclaration d’accident de travail. Un dossier sera ouvert à la CSST.
    Tous les documents reliés au travailleur sont confidentiels et pour cela doivent rester au dossier de l’employé du service de santé.
    Les coordonnées de la clinique PPE : (514)890-8000, poste 36519.

    #2812
    Anonyme
    Invité

    Bonjour Chantal

    À mon établissement (l’Institut universitaire de Gériatrie de Montréal) c,est le bureau de santé qui prend en charge tous les aspects d’accidents incluant les expositions accidentelles des employés. Dans certains autres établissements tel que Grace d’art la conseillère en PI s’occupe aussi du bureau de santé, c’est dans sont mandat alors de faire le suivi des expositions accidentelles. Nous travaillons quand même étroitement ensemble avec le bureau de santé car il se peut qu’on doit faire des recommandations sur l’achat d.quipement sécuritaire (ie une autre type de seringue insulinique s’il y a une augnemtation d’incidence d’accidents.)
    En espérant d,avoir répondu à ta question.

    #4937
    Anonyme
    Invité

    Bonjour Chantal,

    Au CSSS-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke, nous avons une procédure très semblable à celle de Magog : Une trousse de dépanage pour répondre aux situations urgentes (soir, nuit, fin de semaine), référence à l’urgence ou un infectiologue du CHUS et le suivi des tests de labo est fait par le bureau de santé.

    #6720
    Anonyme
    Invité

    La politique post-exposition a été élaborée par le service de prévention des infections en collaboration avec le service SST. Elle inclue une enveloppe comprenant la marche à suivre, la Déclaration d’accident, les procédures et consentement pour le patient-source… Le suivi post-exposition est assuré par le ssrvice SST. Les mises a`jour sont faits par le SST et la prévention des infections.
    Michelle
    CSSS de Gatineau

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.