Politique de tenue vestimentaire

Accueil Forums Forum de discussions Politique de tenue vestimentaire

  • Ce sujet contient 2 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 9 années et 8 mois.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #7880
    Anonyme
    Invité

    Bonjour à tous,
    Je suis à la recherche de références tel que pratiques exemplaires ou lignes directrices ( sauf le document de l’OIIQ) concernant le port de bijou personnel dans les milieux de soins. Nous avons récemment adopté la nouvelle politique de tenue vestimentaire de notre établissement et nous rencontrons beaucoup de résistance viv-à-vis le port de bagues chez le personnel infirmier. Des arguments nous proviennent à l’effet que nous ne pouvons pas l’imposer et que plusieurs grands centres les autorises. Pourriez vous me partager comment vous arrivez à convaincre les septiques?

    Merci!

    Shirley Bouffard
    CSSS de L’Hématite à Fermont.

    #6327
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour, moi j’ai déjà répondu à plusieurs que ce n’est pas parce qu’une bague est bénie par un prêtre qu’elle est anti-microbienne et que non seulement les microbes restent accrochés mais de plus, elles les ramènent à la maison après aux membres de leurs famille. 😉

    #5630
    Anonyme
    Inactif

    Au cours de l’année, nous avons développé une nouvelle politique portant sur les pratiques d’hygiène des mains, dans laquelle nous avions mentionné que le port de bijoux était proscrit pour tous les intervenants ayant un contact direct ou indirect avec le patient ou son environnement (ce qui comprend tout le matériel de soins). Les chefs de service ont eu beaucoup de réticences à faire appliquer cette mesure et nous avons convenu de faire une demande d’avis au comité éthique de notre établissement (que nous rencontrerons sous peu). En préparant la demande, nous avons fait une courte revue de la littérature portant sur les recommandations de divers organismes et sur l’impact du port de bijoux aux mains. Résultat: le port de bijoux est proscrit par plusieurs et les études tendent à démontrer qu’il y a un risque accru de contamination des mains. Toutefois, le risque de transmission d’une infection dûe aux bagues n’est pas vraiment démontré. Je t’achemine par courriel les références des articles et documents consultés.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.