services PCI versus services dans la communauté

Accueil Forums Forum de discussions services PCI versus services dans la communauté

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4090
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    Comme tout autre professionnelle en PCI, il y a beaucoup à faire dans ce domaine. Bien souvent, nous avons peine à suffire pour notre clientèle hébergée et répondre tant bien que mal à notre propre organisation en ce qui concerne le programme de PCI de notre établissement.
    J’ai eu une question de la part d’une des directions de mon CSSS réclamant :
    « un protocole ou une procédure spécifiant les mesures à prendre lorsque des cas de Cdifficile, de gastro-entérite, d’influenza et SARM ou ERV se déclarent à domicile, en résidence privée, dans nos RNi ou dans nos endroits de convalescence » …
    De plus, ils s’interrogent sur la nécessité de devoir aviser la santé publique (qui appeler, qui doit aviser, à quel moment l’information doit-elle être communiquée).
    Quel serait votre avis face à une telle situation?
    Qu’en est-il de la responsabilité du CSSS à l’égard du milieu communautaire? De par la réalité organisationnelle, est-ce aux conseillères PCI de l’hébergement de prendre sur leurs seules épaules le fardeau de répondre aux besoins de l’ensemble du milieu, tant communautaire que la clientèle des centres d’hébergement? (la présence d’infirmières en PCI est attribuée en fonction d’un ratio du nombre de lits CHSLD…)

    Merci de bien vouloir partager votre vécu et croire en ce besoin bien légitime manifesté pour tout le milieu communautaire…

    #2788
    Anonyme
    Invité

    Bonjour, vos questions sont très pertinentes; je vous suggère 2 options: consulter les lignes directrices sur le C. diff et contacter mme Rocher Isabelle la coordonnatrice du programme de surveillance à l’INSPQ: 514 457- 2070. Merci.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.