Taux d’isolement et surcharge de travail

Accueil Forums Forum de discussions Taux d’isolement et surcharge de travail

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 8 années et 6 mois.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #2160
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,
    la DSI de notre établissement est sur le point de définir une liste de situation qui peuvent permettre de demander un surcroît de travail. Lorsque nous sommes en éclosion, une personne supplémentaire peut-être demandée pour apporter du support à l’équipe. En période de non-éclosion, par contre, ils sont moins compréhensif, même si notre taux d’isolement demeure élevé. J’aimerais savoir dans vos centres, à partir de combien d’isolement pouvez vous affirmer que la surcharge de travail augmente et avez vous des écrits sur le sujet. Car ici, pour un gestionnaire, un patient en isolement préventif SARM ou ERV n’augmente pas la surcharge de travail. Par contre, pour eux, si c’est un client qui à le C. Diff. il considère qu’il augmentera la surcharge de travail (à cause des diarrhées). J’aimerais bien avoir des écrits qui prouvent que peu importe le type d’isolement, la surcharge de travail est augmentée et qu’en cas de surcharge de travail, les isolements risque d’être moins bien respectés et d’augmenter notre risque d’éclosion.

    Merci d’avance

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.