travailleurs de la construction à la cafétéria

Accueil Forums Forum de discussions travailleurs de la construction à la cafétéria

  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 4 années et 8 mois.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #9032
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    Je suis au prise avec une problématique, des travailleurs de la construction plein de poussière viennent manger à la cafétéria de l’hôpital. Même si les entrepreneurs avisent leurs ouvriers et sous traitant de ne pas venir manger à la cafétéria, nous en avons quand même. Avez-vous vécu cette situation? Avez vous des idées pour les sensibiliser? Nous avons penser à mettre une affiche avec une image de vêtements sales et des informations à l’entrée de la cafétéria… Avez-vous des affiches semblables dans vos centres à me partager ou autres idées?
    Merci
    Nancy Fillion CIUSSS Mauricie Centre du Québec

    #9034
    Anonyme
    Inactif

    Lorsque les travaux risquent de créer de la poussière ex: sablage etc. nous demandons (dans l’appel d’offre) qu’ils mettent par dessus leurs vêtements une combinaison jetable. Ils doivent la mettre avant d’entrer dans la zone des travaux et l’enlever avant de sortir de la zone des travaux. Parfois c’est l’entrepreneur qui paye les combinaisons et parfois c’est le CH. Cela dépend du contrat établie entre les parties.

    #9045
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour Nancy,

    Dans notre politique et procédure de la construction, il est indiqué que les travailleurs n’ont pas accès à la cafétéria.
    Nos documents sont à réviser et nous avons des demandes de la DRT de retirer cette indication, justement car certains hôpitaux ne restreignent pas l’accès.

    On a déjà essayé également de leur permettre l’accès si ils sont dépoussiérés mais c’est difficile à gérer également car ils ne sont jamais assez propres à notre goût. De plus, il nous est arrivé d’interpeller une personne poussiéreuse et elle n’était pas un travailleur de la construction mais une personne qui accompagne un patient. De plus, tu as toujours l’option de leur faire porter le tyvek pour circuler. Aucune de ces situation n’est idéale. Je ne vous aide pas, je voulais juste vous faire part de nos réflexions.

    Annie

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.