vaccination « obligatoire » pour des postes ciblés à risque de transmission d’infections hématogènes

Accueil Forums Forum de discussions vaccination « obligatoire » pour des postes ciblés à risque de transmission d’infections hématogènes

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4097
    Anonyme
    Inactif

    Y a-t-il des CSSS qui ont une politique obligeant des professionnels à recevoir certaine vaccination (hépatite B ou autres) sous peine de ne pas embaucher les personnes récalcitrantes à se faire vacciner? Advenant un refus de la part d’un candidat, s’il est tout de même embauché, peut-il voir sa candidature être refuése pour accéder à certains postes?
    J’ai consulté plusieurs ouvrages, lignes directrices, PIQ et autres protocoles d’intervention tant du MSSS que de l’agence de santé publique du Canada. Tous parlent de RECOMMANDATIONS, certains ouvrages y allant même de mentionner « fortement » recommandé, mais aucune n’y va en terme « d’obligation »… L’AQESSS m’a même référé à un avis juridique émis au printemps 2007 suite à leur demande, et comme au Québec l’immunisation n’est pas obligatoire, nous nous retrouvons facilement confronté aux croyances individuelles face à la vaccination. Comment est-ce géré dans les secteurs d’activités les plus à risque?

    #5165
    Anonyme
    Invité

    Les droits de la personne ne vous permettent pas d’obliger un travailleur à se faire vacciner.Par contre,si on doit le retirer du travail advenant une éclosion quelconque (par exemple d’influenza),il risque de ne pas être rémunéré pendant son absence.
    Je n’ai personnellement jamais refusé une candidature,sous prétexte que l’individu ne veut pas se faire vacciner.Je lui fais simplement signer un refus ,que je pote à son dossier.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.