Détérioration équipements médicaux et lingettes type «virox»

Accueil Forums Forum de discussions Détérioration équipements médicaux et lingettes type «virox»

  • Ce sujet contient 9 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 7 années et 7 mois.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #8435
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si vous avez entendu parler que les lingettes de peroxyde d’hydrogène accéléré (type Virox ou Accel) causeraient la détérioration d’équipements médicaux et que leur utilisation mettrait ainsi fin à la guarantie du dit équipement.
    Bien entendu, on veut nous vendre un produit alternatif! Avez-vous déjà fait des recherches sur le sujet? Pouvez-vous me renseigner?
    Merci
    Valérie
    ps : je connais l’avis au sujet des bains tourbillons d’hydrothérapie.

    #994
    Anonyme
    Invité

    Je peux vous faire parvenir quelques documents de manufacturiers qui ne recommande pas l’usage d’un peroxyde d’hydrogène pour la désinfection de leurs instruments. Je vous les envois dans un courriel séparé car nous ne pouvons poster des attachements sur ce site

    #6461
    Barbu-Hen Mariana
    Participant

    Bonjour,
    Serait-il possible de me faire parvenir ces documents de manufacturiers? Un gros merci,
    Mariana

    #1312
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    C’est le cas pour les pompes volumétriques Plum A+ et les pompes à gavage Kangarou ainsi que pour certains glucomètres. Il faut regarder les recommandations du fabricant.

    #6004
    Anonyme
    Inactif

    Serait-il possible de me faire parvenir ces documents s.v.p.
    Merci

    #4119
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour,
    Si possible, j’aimerais aussi recevoir vos documents.
    Merci à l’avance,

    Johane Beauchemin, CSSSBNY

    #7262
    Anonyme
    Invité

    Pourriez-vous me faire parvenir la documentation en lien avec les glucomètres svp?

    Merci beaucoup!

    #7263
    Anonyme
    Invité

    SVP me les faire parvenir aussi.

    Sincères salutations!

    #5935
    Anonyme
    Invité

    Les produits en plastique (polymères) comme sont les boitiers de plusieurs appareils sont fait de Carbone. Donc susceptibles d’être endommagés par la plupart des désinfectants (alkylant ou oxydant). Pour résister aux UV, au soleil, chaleur/froid, et autres injures, les manufacturiers y introduisent des « plastifiants » qui assurent le maintient des propriétés mécaniques du polymère mais aussi augmentent cette résistance. Sans cela la plupart des objets en plastiques se détériore plutôt rapidement. Les plastifiants varient d’un polymère à l’autre et d’un manufacturier à l’autre, ce qui fait qu’un appareil peut résister au virox mais pas à l’alcool par exemple et vice versa.
    En conséquence, il n’y a pas de recette universelle, et c’est l’enfer compte tenu de l’incroyable variété d’objets à désinfecter. On devrait toujours acheter un équipement en exigeant du fournisseur un protocole écrit de désinfection incluant le nom du produit approprié. Avec le temps et pour faciliter la gestion des désinfections, il faut inciter ces derniers à utiliser des matériaux désinfectables avec nos produits courants. Pour vendre, les fournisseurs finissent par trouver ce dont le client a besoin (surtout si c’est un avantage).

    #5936
    Anonyme
    Invité

    Les désinfectants « à usage professionnel » sont régis depuis 2006 comme « assimilables aux drogues » selon Santé Canada. Ceci nous donne un bras de levier, pour exiger de nos fournisseurs plus de données sur l’efficacité, mais aussi sur la sécurité. Or, il est possible de faire comprendre que la détérioration des équipements peut représenter un risque à la sécurité dans certaines circonstances.
    Si nos institutions, associations et organismes faisaient savoir à Santé Canada que nous voulons des réponses pour assurer « la santé » de nos commettants, je crois que Santé Canada se devrait d’exiger les réponses. Toutefois, la loi (sur les dispositifs médicaux) ne s’applique qu’à un objet à la fois pour un manufacturier donné. Ce serait tout un exercice pour l’étendre à l’ensemble de nos équipements.
    On pourrait toujours commencer par des objets très fréquents comme les pompes et glycomètres.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.