IMPORTANT: Dépistage ERV lorsqu’un patient porteur ERV est hospitalisé sur un unité

Accueil Forums Forum de discussions IMPORTANT: Dépistage ERV lorsqu’un patient porteur ERV est hospitalisé sur un unité

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #5441
    Anonyme
    Invité

    Bonjour.
    Je souhaiterais connaitre qui applique la recommandation de faire un dépistage hebdomadaire de tout l’unité au complet tant et aussi longtemps qu’il y a patient connu porteur ERV admis sur ‘unité de soins.
    Merci de votre collaboration.

    #6352
    Anonyme
    Inactif

    Nous on le fait car on n’a jamais eu d’éclosion (je touche du bois)…:)

    #7158
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,

    Ici nous appliquons cette mesure: dépistage de l’unité tant que l’usager est hospitalisé jusqu’à deux semaines suivant son congé (si tout est négatif). On ne fait pas le dépistage au départ des usagers de l’unité pour le moment car si l’usager est réhospitalisé il répondra au critère de dépistage (hospitalisé pour plus de 24 heures dans la dernière année = dépistage SARM et ERV). On a pas encore de procédure écrite en tant que tel car ça ne fait que quelques mois que nous avons des cas mais la façon de faire a été adoptée. Bonne chance ! Nathalie Landry

    #5442
    Anonyme
    Invité

    Bonjour.
    Cette recommandation n’est pas en lien avec une éclosion. Elle est applicable en tout temps dès que tu as un patient porteur ERV sur un unité même si ce n’est pas conséquent à une éclosion. Par ex. si je reçois un patient d’un autre centre de santé et que le patient est connu ERV+, je dois débuter le dépistage hebdomadaire jusqu’à deux semaines suivants son congé. C’est très demandant pour le labo et très dispendieux aussi.
    Au plaisir.

    #5673
    Anonyme
    Inactif

    On dépiste toute l’unité 1x sem jusqu’à 4 semaines après son départ de l’unité.

    #6526
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,

    Dans mon CSSS nous faisons le dépistage aux 2 semaines depuis environ 1 1/2 ans.

    #6250
    Anonyme
    Invité

    au csss de st-jérome nous le faisons mais nous faisons aussi des dépistages aux 2 semaines sur toutes les unités de soins
    merci.

    #1662
    Ouellet Cathy
    Participant

    Nous procédons aux dépistages ERV de l’ensemble de la clientèle hospitalisée sur l’unité pendant la durée de l’hospitalisation du ERV + et ce ad 3 semaines après son congé (les recommandations de INSPQ mesures de prévention et contrôle de l’entérocoque résistant à la vancomycine dans les milieux de soins aigus du Québec. 2012: « réalisé sur une période minimale de 2 semaines après le départ du ERV » page 11).

    #1165
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour
    Basé sur l’épidémiologie locale et en lien avec le type de clientèle que nous avons, nous ne suivons pas cette recommandation. En plus des dépistages à l’admission (souvent des réadmissions), nous dépistons q 30 jours la clientèle hospitalisée à risque. Jusqu’à maintenant, ces mesures de contrôle se sont avérées être suffisantes. Au besoin, nous pourrons réajuster le tir. Pourquoi sortir le gros canon d’emblée? À mon avis, l’évaluation de notre réalité locale est importante.

    #3603
    Fortier Isabelle
    Participant

    Bonjour, nous nous dépistons le département une fois par semaine jusqu’à 3 semaines après le départ de l’usager ERV + et nous dépistons d’emblé une, deux ou trois fois par semaine selon le risque associé au département

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.